Le boeuf Charolais

Travail d'un éleveur

Tradition et nature sont deux mots qui caractérisent au mieux l’élevage des bovins
charolais : un savoir-faire des hommes au service d’une viande de qualité.

Bovins charolais : un élevage respectueux des cycles de la nature

Une vache charolaise passe plus des 3/4 de l’année au pré, à brouter paisiblement dans nos pâturages.

Fin novembre, à l’apparition des premiers froids de l’hiver, les animaux sont rentrés dans un espace abrité, sain et bien aéré : la stabulation. Ils y séjourneront jusqu’en mars.

Durant cette période, leur alimentation, bien qu’elle soit différente, reste entièrement composée de produits végétaux : foin, herbe ensilée et céréales. La ration peut être complémentée par un apport azoté, sous forme de luzerne ou de tourteaux* de tournesol ou de lin.
(* tourteaux : restes de graines des plantes oléagineuses après l'extraction de l’huile).

Pour obtenir une viande de qualité, suffisamment persillée afin qu’elle développe tous ses arômes, les bovins destinés à la production de viande reçoivent un régime de finition. La proportion de céréales et de tourteaux est augmentée afin d’atteindre un état d’engraissement optimal.


L'éleveur, le paysagiste de nos campagnes

Tout au long de l’année, l'éleveur charolais se consacre régulièrement à l'entretien des pâturages et des haies. Il participe ainsi à la préservation des paysages de bocage du Charolais Brionnais.

A la fin du printemps, l'éleveur coupe les mauvaises herbes qui ne peuvent pas être consommées par les bovins : rumex (aussi appelée fausse oseille), chardon, fougère, jonc... Cette coupe doit être faite avant la montée en graines de ces plantes pour limiter leur dissémination. Elle est nécessaire car elle favorise le développement d'une flore d’une meilleure valeur nutritive pour le bétail.

A la fin de l'été, l'éleveur taille la partie buissonnante des haies. Cette opération a lieu en moyenne tous les ans pour les haies basses, et une fois tous les trois ans pour les haies hautes.

Le vêlage, un moment riche en émotions !

Après 9 mois de gestation, la naissance du veau approche. L’éleveur est en éveil. Il sera là pour accompagner la vache dans la mise bas.


Un élevage traditionnel

- ¾  de l’année au pré
- Une alimentation équilibrée
- Une reproduction  maitrisée pour une sélection de qualité
- Un élevage respectueux de son environnement naturel





Facebook
Route Centre Europe Atlantique
Sortie 12
71120 CHAROLLES
03.85.88.04.00 Contactez-nous